LOGO -DCLI - Centre International Lebret-Irfed

Accueil du site > Questions sur le développement aujourd’hui > Recherche-Action

Recherche-action et migrants

Atelier de recherche-action-formation, 2002-2006, Paris

Le forum EFED

Lieu de contacts et de rencontres, le Centre est engagé à Paris dans des projets au niveau local qui alimentent le travail de recherche au niveau international.

Le forum EFED / Voie du Sud

JPEG

Dans la continuité des différents chantiers de l’association sur le thème de l’éducation en lien avec le développement, un réseau de partenaires nommé « Forum Education Formation et Développement » (EFED) a été initié en 2002 (son activité a cessé en 2006), avec comme objectif d’établir des liens de réflexion, de synergie et de coopération entre des acteurs sociaux impliqués dans la recherche-action et dans l’expérimentation de nouvelles voies de formation dans des contextes de développement au Nord et au Sud.

JPEGCe travail de réseau a notamment donné naissance en 2003 à Montreuil à un projet d’éducation au développement appelé « Voie du Sud » en partenariat avec les associations et institutions locales. L’objectif est de sensibiliser les jeunes de la ville à la solidarité et à la citoyenneté internationale en mettant en première ligne le rôle particulier des jeunes issus de la migration dans les rapports Nord-Sud et en prenant spécialement en compte les enjeux identitaires.

Suite à cette expérience, des responsables d’associations et des animateurs socioculturels travaillant sur le thème de l’interculturel et de l’éducation en région parisienne, ont sollicité le Centre pour acquérir les outils d’analyse et de compréhension sur le rôle de l’éducation (formelle et informelle) dans la formation à la citoyenneté des personnes migrantes ou issues de la migration.

Dans un contexte où les notions « d’intégration », de « repli identitaire » et de « communautarisme » sont très largement galvaudées par les médias sans que soient proposés des approfondissements nécessaires pour comprendre l’ensemble des données du problème de « l’interculturel », les responsables associatifs engagés dans la formation des populations migrantes ou issues de la migration (associations de migrants, association de jeunes, association d’éducation populaire, etc.) ressentent plus que jamais le besoin d’échanger, de confronter leurs expériences de terrain, d’acquérir des supports théoriques utiles à leurs projets associatifs et d’améliorer leurs outils méthodologiques afin de promouvoir des actions interculturelles plus pertinentes.

Pour répondre à ces demandes, un groupe de recherche-action s’est réuni mensuellement. Il a articulé ses débats et ses réflexions autour de quatre axes thématiques :

Redécouvrir et s’approprier l’histoire : pour favoriser une clarification des cheminements identitaires des personnes issues de la migration et pour préciser la portée de leurs engagements dans leur contexte de vie (engagement citoyen, associatif, religieux…)

  • Les pratiques langagières dans un contexte interculturel : pour donner des éclaircissements sur le positionnement interculturel des individus migrants ou issus de la migration à travers leur façon de s’exprimer
  • Les modes d’expressions artistiques entre racines et métissages : pour identifier de nouvelles formes de créativité favorisant une recherche identitaire et la valorisation de ses racines ainsi que les métissages interculturels
  • Le co-développement et la solidarité internationale : entre communautés en migration et « communautés mères », prennent place de nombreux échanges et projets communs (« co-développement ») : comment relier les engagements citoyens entre son pays d’origine et son propre lieu de vie ?

Conférences

Par ailleurs, des cycles de conférences ont été organisés sur Paris dans trois ordres d’idées :

  • à propos d’un thème touchant au « dialogue des civilisations »
  • pour revisiter la pensée de L.-J. Lebret et ses implications pour les défis d’aujourd’hui
  • à l’occasion du passage d’un membre du réseau à Paris : faire connaître un contexte (d’Asie, Amérique latine, Afrique), une problématique et des actions.

Rapport d’atelier

JPEG

Entre 2002 et 2006, Développement et Civilisations - Lebret-Irfed a animé le Forum Education, Formation et Développement.

Il s’agissait de mettre au service d’un réseau d’acteurs sociaux les outils de la recherche-action, afin qu’ils puissent échanger, analyser et améliorer leurs pratiques professionnelles ou leurs engagements associatifs. Ces acteurs sociaux travaillaient sur des questions d’intégration des populations issues de l’immigration et sur les liens entre éducation et développement.

Un rapport a été publié, qui rend compte, sous forme de fiches d’expériences, des 4 années de travail menées par les participants de ce groupe.
Cette recherche (analyse par les acteurs de leur propre pratique) – action (retour à la pratique avec une approche affinée par la réflexion collective) s’est attachée à explorer les liens entre approche interculturelle, d’une part, et insertion des migrants et des jeunes issus de l’immigration dans la vie sociale et les milieux professionnels, d’autre part.
Une introduction de Roland Colin situe les enjeux de ce travail, qui replace « la population concernée (…) dans son rôle de partie prenante du développement humain – gage à la fois de signification et d’efficacité ».

Rapport de l’atelier de recherche-action-formation
Les processus de formation pour adultes en vue d’une meilleure insertion professionnelle des migrants 2005-2006 :
Atelier organisé dans le cadre de l’EFED avec le soutien du
Fonds Social Européen

Le rapport est également disponible en version papier au centre Développement et civilisations - Lebret-Irfed.
Prix : 5 Euros


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Crédits