LOGO -DCLI - Centre International Lebret-Irfed

Accueil du site > Questions sur le développement aujourd’hui > Développement communautaire

AREDS : Meeting Point - Children's special issue n°7

Mai 2010

Plusieurs fois par an, AREDS publie un bulletin d’information rendant compte de leurs différentes activités. Ce "Meeting Point" n°7 présente trois actions menée autour de la question de la protection de l’enfance.

"La constitution indienne stipule que c’est le devoir du gouvernement que d’assurer l’éducation des enfants de moins de 14 ans. Cependant, nous voyons tous les jours des enfants qui travaillent dans les hotels, les ateliers, les usines d’allumettes et les industries textiles. Le BIT définie que tous ceux qui ont moins de 14 ans sont des enfants. D’après le recensement de 2001, il y a 12,6 millions d’enfants travailleurs en Inde ; selon les statistiques fournies par le gouvernement du Tamil Nadu [ndlr : l’état dans lequel se trouve Karur], il y a 508 jeunes garçons et 563 jeunes filles qui travaillent dans le district de Karur. Sur la population totale du Tamil Nadu, plus de 2 millions sont des enfants de moins de 18 ans et la plupart ont été privés d’éducation, d’abris, de soins de santé et même du droit de vivre.
Pourquoi cette situation existe-t-elle alors que le Loi d’interdiction du travail infantile est en vigueur ?"

Sommaire :

  • Le Jour contre le travail des enfants
    Le Tulir Talir Students Movement (TTSM, un mouvement pour jeunes étudiants et adolescents) et AREDS ont organisé un séminaire le jour de la lutte contre le travail infantile, le 4 mai 2010 afin d’attirer l’attention de la société sur cette question. L’enfance doit être consacrée à l’apprentissage et l’éducation à l’école, et non à souffrir les peines du travail.
    Le trafic des enfants pour les faire travailler ou pour les prostituer doit être contrôlé et doit être puni selon le Goondas Act.
  • Camp d’été du Tulir Talir Students Movement
    L’objectif de ce mouvement est de réduire le nombre d’enfants qui abandonnent l’école et l’incidence du travail infantile dans le district de Karur. En plus de conscientiser la population sur les questions sociales du beoin d’éducation et de l’importance de préserver l’environnement, TTSM constitue une plateforme pour que les enfants scolarisés montrent leurs talents et expriment leurs opinions.
  • Campagne de scolarisation en juin 2010 à Karur
    Il s’agit de l’une des activités de TTSM pour la promotion de l’éducation auprès des enfants des classes pauvres.
    La campagne a consisté en des processions et des permanence aux coins des rues. Les enseignants et les élèves des écoles locales ainsi que des membres de AREDS ont pris part aux processions avec enthousiasme et determination pour venir à bout de l’illétrisme. En général, les enfants quittent l’école après la 8ème ou la 9ème (ndlr : 12 ou 13 ans) à cause de la mauvaise situation économique de leurs familles. Ainsi, un appel à été fait aux parents à travers cette campagne pour les convaincre de permettre à leurs enfants d’aller à l’école jusqu’à la fin de l’école secondaire.
L’Association au service de l’éducation rurale et du développement (AREDS), basée à Karur en Inde, est convaincu que les petites gens, small people, conscientisées et rassemblées en grand nombre, sont capables de créer un autre monde. Cette association promeut l’éducation du petit peuple, met en route des programmes de développement, se mobilisent contre les violations des droits humains, en collaborant étroitement avec des réseaux et des groupes d’action. C’est l’un des membres très actifs du Réseau international Lebret.

Documents joints

  • Document juillet 2010 - (PDF - 2.5 Mo)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Crédits