LOGO -DCLI - Centre International Lebret-Irfed

Accueil du site > Evénements et rencontres > Rencontres Lebret 2010

Programme des Rencontres Lebret 2010


Vendredi 24 septembre

Se réaproprier les fondamentaux
Quels sont les points forts de la démarche Lebret ?

Samedi 25 septembre

Dans les pas de Lebret : agir pour répondre aux défis d’aujourd’hui
Comment à travers nos actions, en fidélité à Lebret, nous agissons pour promouvoir un développement humain harmonisé ?
  • 10h45 - 12h30
    Un grand témoin de la Pensée Lebret aujourd’hui.
    Intervention du Centro Latino-Americano de Economía Humana (CLAEH), engagé dans la création d’une fondation Economia y Humanismo
    Lire le résumé de la présentation

Après-midi
Le Réseau dans la dynamique Lebret : actions passées et programmes pour demain

  • 14h - 16h
    Première série d’interventions (une dizaine de minutes par organisation).
  • 16h30 - 18h30
    Deuxième série d’interventions.

Dimanche 26 septembre

Faire vivre le Réseau international Lebret aujourd’hui et demain
Que veulent faire ensemble les organisations et personnes présentes à cette rencontre ?
Quelles démarches communes et synergies mettre en place ?
  • 9h-10h30
    Discussion ouverte entre les participants.

Pour une montée humaine universelle

Paul Houée

Le courant humaniste initié par Louis-Joseph Lebret n’est pas une idéologie, mais avant tout une démarche globale et ascendante, partant de l’engagement et de l’observation. Lebret n’a cessé de passer de l’action concrète à la réflexion et de la réflexion à l’engagement. Les intuitions de Lebret sont d’une saisissante actualité dans un monde qui a sans doute aujourd’hui, plus que jamais, conscience des impasses auxquelles il est confronté et de la nécessité d’un « développement de tout l’homme et de tous les hommes ». Cinq fondamentaux, en interaction permanente, fondent cette pensée pragmatique et active : remettre l’être humain à la source et au cœur de tout développement, remembrer le tissu social, renouveler la participation démocratique, arrimer le local et le mondial et enfin s’ouvrir au dialogue des civilisations.

Lebret, de l’économie humaine au choc de la décolonisation et du développement

Roland Colin

Le père Lebret a connu une succession d’étapes qui ont traversé un bouleversement du monde inédit dans l’histoire, au fil d’un engagement de plus en plus intense au regard des idées et des forces conduisant aux problématiques d’aujourd’hui : un pionnier et visionnaire avec le paradoxe de la fermeté dans l’action et l’admirable humilité d’un esprit humain interrogeant constamment l’avenir pour en décrypter le sens. Paradoxe donc de cette ouverture prospective se distinguant d’un pragmatisme récusant le lien entre hier et demain. Pour Lebret, la vocation humaine par excellence est de construire le sens en affrontant l’inédit sans oublier le cheminement de l’histoire. Nous devrions donc nous sentir profondément à l’aise dans le mouvement prospectif procédant de nos racines communes, pour innover à son image en faisant notre miel des expériences qu’il a conduites.

Principes pour l’action : comment Lebret agissait-il ?

Bernard Lecomte

Bernard Lecomte, membre d’une équipe d’études menée par le père Lebret au Sénégal, offre tout d’abord une relecture de Principes pour l’action. Ce texte de Lebret, écrit en 1944, pose les bases d’une pratique du développement de tout l’homme et tous les hommes. Ayant côtoyé et travaillé avec le père Lebret entre 1958 et 1966, Bernard Lecomte veut également témoigner sur ce qu’il a pu observer, sur le terrain, de l’action du père Lebret et de ses équipes.

Le plan de développement dans le Sénégal de Senghor et de Dia

Christian Valantin

Christian Valantin occupa différents postes clé sous le gouvernement de Mamadou Dia, notamment au Ministère du plan et du développement. Il a donc connu et vécu les difficultés rencontrées à l’occasion de la mise en place du plan de développement proposé par Lebret dans le Sénégal nouvellement indépendant. Représentant du pouvoir publique à cette époque, il analyse les causes de l’échec du plan et les conflits d’intérêt auxquels s’est heurté sa mise en place.

Les écrits de Lebret, le praticien, au défi des questions d’aujourd’hui

Michel Tissier

Michel Tissier n’est ni historien, ni économiste, ni historiquement « lebretiste ». Il propose une relecture, avec l’œil du Candide, des écrits de Lebret et en dégage les grandes thématiques : le concept et l’éthique du développement, l’enquête participative et la recherche-action… Quelles résonances avec les problèmes actuels ? Quelle pertinence aujourd’hui ? Faut-il un « manifeste pour une civilisation solidaire » ?

Les grands défis d’aujourd’hui : quelles réponses y donner dans la dynamique Lebret ?

Yves Berthelot

Yves Berthelot propose d’identifier les grands défis qui se posent actuellement dans un monde globalisé et auxquels nous devons apporter des réponses : les nouveaux rapports de force, la régulation du système financier, la faim et l’agriculture, l’environnement. Il s’agit de proposer des alternatives construites, cohérentes et concrètes.

Un grand témoin de la Pensée Lebret aujourd’hui : le CLAEH

Luis Carrizo

Le Centro Latinoamericano de Economía Humana, fondé en 1958 en Uruguay par Louis-Joseph Lebret, s’inspire du mouvement Économie et humanisme et combine des activités de recherche, de formation, d’intervention et d’assistance technique. Luis Carrizo, psychologue de formation et membre du CLAEH, viendra témoigner de la création en cours d’une fondation Economía y Humanismo pour l’Amérique latine, dont il est en charge.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Crédits