LOGO -DCLI - Centre International Lebret-Irfed

Accueil du site > Qui sommes-nous ?

Notre histoire

Le Centre international Développement et Civilisations - Lebret-Irfed dans l’histoire

JPEG - 46.5 ko

Louis-Joseph Lebret, après avoir fondé Économie et Humanisme en 1941, voyait progressivement son audience internationale grandir. La création d’une structure appropriée au défi du développement international devint donc, dans le milieu des années 1950, une de ses priorités.
(Bibliographie de L.-J. Lebret : cliquer ICI)

C’est ainsi qu’il créa en 1958 l’IRFED (Institut International de recherche et de formation en vue du développement harmonisé) pour concrétiser sa vision de l’économie humaine au niveau international en mettant en œuvre de grands chantiers de planification du développement (au Liban, Sénégal, Brésil) et en suscitant à Paris un cycle de formation au développement qui accueille des étudiants du monde entier.

En 1966, à la mort de L.-J. Lebret, la relève est prise par Roland Colin et Vincent Cosmao. L’institut se réorganise en trois secteurs : recherche, formation et intervention. De nouveaux chantiers s’ouvrent pour l’IRFED appelé à soutenir des expériences de réforme des systèmes éducatifs au Sénégal, au Niger, au Tchad, en Côte d’Ivoire et en Guinée Bissao. La revue Développement et Civilisations est lancée en 1960.

Fin 1971 se crée, à partir de l’IRFED et sous la direction de Vincent Cosmao, l’association internationale Centre Lebret qui axera son travail sur l’interaction de la foi et du développement. Elle publie mensuellement, depuis sa création, la revue foi et développement devenue en 2006 développement et civilisations, reprenant ainsi le titre de la revue publiée par l’IRFED entre 1960 et 1973. JPEG L’IRFED se spécialise dans le domaine de l’éducation et de la formation interculturelle. Puis, en 1979, l’association est amenée à fédéraliser ses structures en trois ensembles : une association engagée principalement en Europe, ECD (Éducation Culture Développement) ; une association essentiellement engagée dans les pays en développement, EDI (Éducation et développement interculturel) et IRFED International qui fédère l’ensemble.

De son côté, le Centre Lebret rassemble dans un réseau international des acteurs de développement qui se reconnaissent dans l’intuition et la méthode de Louis-Joseph Lebret. Ceci a donné lieu à plusieurs rencontres et séminaires internationaux dans les années 80 et 90.

En 1998, à l’occasion de la commémoration du centenaire de L.-J. Lebret à l’UNESCO, des convergences de plus en plus fortes se manifestent entre l’IRFED International et le Centre L.-J. Lebret. Une dynamique de rapprochement est alors mise en route. Elle aboutit en 2004 à la décision des deux structures de se constituer en un ensemble unique, le « Centre International Développement et Civilisations - Lebret-Irfed ».

Roland Colin et Eric Sottas, respectivement présidents de l’IRFED International et du Centre Lebret deviennent présidents d’honneur de la nouvelle entité.

Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Crédits