LOGO -DCLI - Centre International Lebret-Irfed

Accueil du site > Documents > Publications

Nous vous annonçons la publication par le Centre Lebret de Dakar de : "Le père Lebret, un dominicain économiste au Sénégal (1957-1963)"

Textes choisis, préparés et présentés par Charles Becker, Pierre-Paul Misséhoungbé, Philippe Verdin

Textes choisis, préparés et présentés par Charles Becker, Pierre-Paul Misséhoungbé, Philippe Verdin

Dakar, Fraternité Saint Dominique, 2007, 153 p.

"Le Père Lebret travailla au Sénégal de 1957 à 1963. Des témoignages, une analyse des situations sociales et politiques de l’époque, des textes inédits font de ce volume un ouvrage unique et indispensable. Il révèle l’étonnante complicité entre un prêtre français et ses amis sénégalais. Il montre les voies toujours actuelles d’une coopération féconde d’un continent à l’autre."

Ce livre est disponible en ligne, dans la bibliothèque digitale du Département d’Histoire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.


Télécharger l’ouvrage complet sur le site du Département d’Histoire de l’UCAD.

Introduction

"En fin 2005, à l’approche du quarantième anniversaire de la mort du père Lebret, le Centre culturel Lebret de Dakar […] organisa une soirée d’hommage à ce pionnier de la notion de « développement ». Il s’agissait moins d’une rencontre d’historiens que d’un échange de témoignages d’anciens qui avaient vécu les années exaltantes de l’indépendance, soucieux d’encourager les cadets, les étudiants d’aujourd’hui, et de les inviter à réfléchir sur les perspectives de développement du Sénégal à la lumière des principes mis en oeuvre par l’équipe enthousiaste de 1958. Il revenait au père Jean-Claude Lavigne, économiste et dominicain comme le père Lebret, son troisième successeur à la tête d’Économie & Humanisme, de rappeler le parcours et les engagements du fondateur. Cette conférence, placée sous la présidence du Ministre du Plan du Sénégal, rassembla un public d’étudiants et quelques-uns des compagnons sénégalais du père Lebret au cours de ces années 1958-1963.

Directeur du cabinet du Ministre du Plan de 1958 à 1960, Commissaire puis Ministre en charge du Plan sénégalais de 1961 à 1962, témoin privilégié, et l’un des plus grands humanistes du Sénégal contemporain, Cheikh Hamidou Kane, a bien voulu évoquer les souvenirs de son travail avec le père Lebret et son équipe, les rêves et les enthousiasmes de cette période des Indépendances, évoquer aussi les raisons qui ont hypothéqué en 1962 la mise en oeuvre du Plan de développement du Sénégal.

Trois études, sur le Sénégal des années 1950, sur la relation du père Lebret avec son ami musulman le Président du Conseil Mamadou Dia et sur celle avec le Président Senghor, complètent ce tableau pour donner une idée de la communion que sut créer le père Lebret avec les Sénégalais.

Quatre textes d’hommages rendus au père Lebret lors de sa mort par ses frères dominicains de Dakar et par un ami sénégalais disent avec émotion combien cette communion ne saurait passer avec le temps.

Enfin trois textes inédits ou difficiles d’accès du père Lebret, présentés lors de conférences prononcées au Sénégal, éclairent ses intuitions sur les objectifs visés et les moyens impartis pour réussir le Plan de développement. Ils traduisent la qualité et l’originalité de son travail en terre africaine.

Puisse ce petit ouvrage faire mieux connaître la vie et les idées du père Lebret, combler les vides biographiques, montrer que les espérances d’hier ne sont pas devenues caduques aujourd’hui, et raconter surtout cette amitié féconde d’un religieux catholique français avec ses amis du pays sénégalais."


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Crédits