LOGO -DCLI - Centre International Lebret-Irfed

Accueil du site > Documents > a la une

Partager nos convictions

n°387 - octobre-novembre 2010

JPEG

Le numéro 387, oct.-nov. 2010, de la revue
Développement et civilisations vient de sortir :

Un nouvel élan

« Louis-Joseph Lebret - À l’épreuve du choc de la décolonisation et du développement »
Ce texte de Roland Colin, successeur du père Lebret à la tête de l’IRFED et aujourd’hui président d’honneur de Développement et Civilisations Lebret-IRFED, nous présente l’itinéraire du Père Lebret, intellectuel ouvert sur la modernité et persuadé que le progrès, économique et technologique, doit demeurer au service de l’homme.

« Promouvoir une démocratie de bas en haut »
Paul Houée, prêtre et sociologue, est actif depuis 1979 dans le réseau Lebret et est membre de Bretagne Espérance Solidarité (BRES). Il montre comment les cinq fondamentaux qui structurent la pensée de L.-J. Lebret sont d’une saisissante actualité dans un monde qui a conscience des impasses auxquelles il est confronté et de la nécessité d’un « développement de tout l’homme et de tous les hommes ».

« Croissance ou développement intégral harmonisé dans le respect des civilisations ? »
Cet extrait d’un éditorial écrit par Louis-Joseph Lebret et publié en mars 1966, s’articule autour de deux questions :
Pourquoi Lebret parle-t-il de développement intégral et de développement harmonisé au lieu de parler, comme tout le monde, de développement économique et de développement social ? Et pourquoi tant appuyer sur le mot « civilisations », au pluriel, comme si le processus de développement n’avait pas un caractère universel ?

Enfin, ce numéro consacre trois pages aux témoignages de vie, d’action et d’engagement de six membres et partenaires du Réseau international Lebret. Vous pouvez retrouver l’intégralité de ces témoignages sur notre site, dans la rubrique « Notre vision »

Achille Biffumbu (Congo) – « Réfléchir ensemble »

Lily Razafimbelo (Madagascar) – « Pour un développement intégral de la personne »

Louis Pilard (France) – « Répondre à la faim aujourd’hui »

L.A. Samy (Inde) – « Vers une seule humanité »

Boutros Labaki (Liban) – « Remplacer le mot "homme" par le mot "personne" »

Enocque François (Haïti) – « Passer de la parole aux actes »


Les articles seront mis en ligne 3 après leur parution mais vous pouvez déjà lire l’édito.

Pour vous procurer le numéro 387, oct.-nov. 2010, de la revue développement et civilisations, vous pouvez nous contacter.
(Prix de vente au numéro : 4 € ou 7 CHF ou 7 US$, frais de port compris. Abonnement annuel, 10 N°s/an : 38 €, ou 60 CHF, ou 60 US $).

Éditorial

par Yves Berthelot

Partager nos convictions

Ce numéro spécial de Développement et Civilisations est né en septembre dernier à Mazille, près de Mâcon (France). Nous nous sommes retrouvés là, dans un couvent « fermé au bruit, ouvert au monde » pour nous pencher sur l’actualité de la pensée de Louis-Joseph Lebret. Certains d’entre nous avaient travaillé avec lui, d’autres, sans l’avoir connu, se référaient à sa pensée et à son action depuis des années, d’autres, enfin, découvraient qu’ils en étaient proches.

Cette réunion était le fruit d’une conviction : face aux lourds défis de notre monde, les principes et les orientations du père Lebret, la démarche qu’il a conduite, la spiritualité dont il s’est inspiré sont d’une brûlante actualité.

Nous nous reconnaissons dans son refus de l’injustice, du mensonge, de l’avidité. Nous partageons sa conviction qu’un monde est possible où tous puissent jouir des biens essentiels et s’épanouir pleinement si les plus défavorisés définissent eux-mêmes leurs besoins, si ceux qui cherchent à construire localement un monde plus solidaire, plus humain, sont écoutés et appuyés. Ce que nous appelons aujourd’hui le Réseau international Lebret est fait de tels hommes et de telles femmes. Nous voulons en découvrir d’autres et les inviter à rejoindre ce réseau pour qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls, pour qu’ils soient reconnus, soutenus et que les leçons de leurs expériences soient connues des politiques.

Sur ces bases, nous avons entrepris de définir ce que notre réseau veut être : ses valeurs, ses idées et sa démarche seront directement inspirées de celles dont Lebret a témoigné. Nous nous doterons d’un nom qui parle à tous. Nous en sommes convaincus : Louis Joseph Lebret reste, aujourd’hui, une référence dont nous pouvons, et nous devons, être fiers.

Yves Berthelot
yves.berthelot@lebret-irfed.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Crédits